Chine n°1 de l'art contemporain

Gigantisme des ateliers, prolifération des artistes et des lieux d’exposition, écoles d’art qui ne désemplissent pas : décryptage de la frénésie d’art contemporain qui a saisi l’Empire du Milieu, avec de grands noms comme Ai Weiwei, Cang Xin ou He Yunchang.

En 2012, la Chine est devenue numéro un mondial du marché de l’art. Gigantisme des ateliers, prolifération des artistes et des lieux d’exposition, écoles d’art qui ne désemplissent pas… Comment expliquer ce phénomène ? Quelles formes ce pays, hier « usine » du monde et aujourd’hui « atelier artistique » planétaire, invente-t-il ? Depuis la fin de l’ère maoïste, les créateurs ont peu à peu rompu avec les directives esthétiques du Parti. L’art contemporain chinois s’est transformé en observatoire privilégié des dérives de la société, symbolisant les blessures du passé, la violence de l’État ou le consumérisme galopant – qui n’épargne pas les œuvres d’art…

Chine, un million d’artistes
Documentaire de Jean-Michel Carré (France, 2014, 53mn)

(Visited 1 times, 1 visits today)

Vous pourriez être intéressé par

QUITTER VOTRE COMMENTAIRE