Enquête sur la nouvelle délinquance

Le 27 Septembre 2000, Francis  » Le Belge « , le parrain historique marseillais est abattu en plein Paris. Plus qu’un symbole, c’est une page de l’histoire du milieu qui se tourne avec sa disparition. Car le grand banditisme a évolué, il s’est adapté. Fini les gangsters à l’ancienne  » type Borsalino  » et toute la mythologie qui va avec. Exit la morale des vieux parrains, places aux méthodes modernes et aux nouveaux caïds. Des bandes issues des banlieues, des clans de gitans sédentarisés, très fermés, quasi impénétrables ou des gangs de motards en Harley qui s’entretuent . Des jeunes loups  » sans foi ni loi « , désireux de s’imposer au plus vite. Bref, des têtes brûlées, prêts à tout pour se faire une place au soleil du grand banditisme. Ultra-violents et irrespectueux des rites et du code d’honneur du milieu. Ce sont les nouvelles  » vedettes  » du fichier du Grand banditisme, le  » bottin mondain  » du milieu. LA BRB (Brigade de Répression du Banditisme) les connaît bien : ils se livrent une guerre sans merci pour le contrôle d’activités illégales (machines à sous, braquages, Coke, prostitution, racket …). Equipes de braqueurs de fourgons, bandes de gitans, gangs de motards : Nos caméras lèvent le voile sur les nouveaux gangsters. –

Suivez nous sur les réseaux :

Facebook :
Insta :

(Visited 15 times, 1 visits today)

Vous pourriez être intéressé par

QUITTER VOTRE COMMENTAIRE