Histoire des arts martiaux (Kung-Fu Wu-Su) P1

Kung-Fu signifie entrainement, discipline. Wu-su désigne l’ensemble des techniques de combat. Pour tourner ce film, le réalisateur, lui-même adepte des arts martiaux, a parcouru en tous sens l’Asie du Sud-Est pendant plusieurs mois. Il a cherché les Vieux Maîtres les plus importants du Kung-Fu, et ils ont accepté de lui livrer leurs secrets. Nous assistons ainsi à des prouesses dues à la maîtrise de cette fameuse énergie interne que les chinois nomment « Chi ». De jeunes Malaises plongent leurs bras dans l’huile bouillante et s’en lavent le visage ou bien se tordent des barres d’acier sur la gorge. Des adeptes des sectes taoïstes de Taiwan se flagellent avec des boules d’acier hérissées de pointes acérées alors qu’au sommet de l’île de Lautau, immobiles, des bonzesses goûtent la plénitude de l’illumination. Certaines séquences ont la beauté des danses balinaises, d’autres sont d’une violence difficilement soutenable. Ainsi la mort de Monsieur Su, l’homme le plus fort de Taiwan : voulant aller au bout de sa puissance, il se fait passer sur le ventre un énorme autobus bourré de passages, et meurt écrasé.

(Visited 15 times, 1 visits today)

Vous pourriez être intéressé par

QUITTER VOTRE COMMENTAIRE