LES DERNIERS JOURS DE AUSCHWITZ

En mai 1944, le processus génocidaire nazi est à son apogée, avec la déportation et l’extermination à Auschwitz-Birkenau de quelque 424 000 Juifs hongrois. Un ensemble d’images témoigne de ce crime de masse : les clichés pris par Bernhard Walter, soldat SS chargé de photographier les déportés à leur arrivée dans le camp, que les nazis n’ont ensuite pas eu le temps de détruire. Ces images sont rassemblées dans un album aujourd’hui conservé à l’institut international pour la mémoire de la Shoah Yad Vashem, à Jérusalem. La plupart des personnes photographiées seront assassinées seulement quelques heures après leur arrivée. Irène Weiss, déportée avec sa famille, a alors 13 ans. C’est l’une des rares rescapées de ce jour d’horreur : aujourd’hui âgée de 89 ans, elle s’est reconnue sur l’une des photographies de Walter. En croisant son témoignage avec les terribles images de ce dernier, en confrontant le point de vue du bourreau et celui de la victime, le documentaire reconstitue une journée « ordinaire » de cette usine de mort. Édifiant et glaçant.

#auschwitz

N’hésitez pas à vous abonner

Facebook :

(Visited 1 times, 1 visits today)

Vous pourriez être intéressé par

QUITTER VOTRE COMMENTAIRE