Nigeria : survivre à Boko Haram | ARTE Reportage

Fatima, 26 ans, a été mariée de force à un commandant de Boko Haram. Elle l’a fait pour éviter que son fils ne soit transformé en enfant-soldat par la secte islamiste. Mais depuis, sa famille la renie et la traite « d’épouse de Boko Haram ».

Falmata, 50 ans, a vu sa tête mise à prix par Boko Haram parce qu’elle était une femme d’affaires. Elle a survécu de justesse, mais a tout perdu dans sa ville, Bama, et ne sait pas comment nourrir huit enfants à charge. Quant à Mala, 70 ans, il a survécu à un récent massacre de paysans – mais n’ose plus se rendre aux champs depuis.
Libérée au bout de sept mois, la ville ressemble aujourd’hui à un camp retranché. Les écoles, honnies par les islamistes, n’y désemplissent plus. Mais les campagnes restent soumises au racket et aux attaques des islamistes.

Disponible jusqu’au 13/05/2024

#Nigeria #BokoHaram #ARTE

Abonnez-vous à la chaîne ARTE

Suivez-nous sur les réseaux !
Facebook :
Twitter :
Instagram :

(Visited 4 times, 1 visits today)

Vous pourriez être intéressé par

QUITTER VOTRE COMMENTAIRE