Paris : l'envers du périphérique

Aujourd’hui, 120 000 personnes vivent au bord du périphérique. Pour ces riverains, le vacarme incessant de la voie la plus fréquentée d’Europe est insupportable et peut générer des troubles de la santé. Un danger encore plus grave les menace : ils respirent un air chargé en poussières cancérigènes. Chaque nuit, une centaine d’ouvriers s’attèlent au nettoyage du périphérique. Dans le froid et parfois sous la pluie, ils déblayent le moindre encombrant sur des kilomètres de chaussée. Les membres d’une brigade spéciale profitent également du calme de la nuit pour reboucher toutes les imperfections de la route.

Réalisateur : Pierrick Morel

Suivez nous sur les réseaux :

Facebook :

(Visited 3 times, 1 visits today)

Vous pourriez être intéressé par

QUITTER VOTRE COMMENTAIRE