Petits escrocs, gros butins

Ce sont des anonymes. Ils pourraient être vos voisins, vos amis, et même votre famille. Ils ont un point commun : ils travaillaient pour l’État, une région ou un département. Comptables, trésoriers, secrétaires : l’argent leur a fait tourner la tête au point de les transformer en spécialistes du détournement de fonds. Résultat : 2 millions d’euros subtilisés à l’opéra de Bordeaux, 260 000 euros envolés dans une petite mairie de l’Est. Jusqu’à 8 millions dans un établissement public de Bretagne ! Tout cela sans que personne ne s’en aperçoive pendant des années ! Voici les histoires de ces petits escrocs du quotidien.

Réalisation : Elisa Helain

Suivez nous sur les réseaux :

Facebook :

(Visited 2 times, 1 visits today)

Vous pourriez être intéressé par

QUITTER VOTRE COMMENTAIRE