RÉCIFS CORALLIENS – LE MONDE FASCINANT DU PLANCHER OCÉANIQUE – DOCUMENTAIRE ANIMALIER 2020

Un récif corallien ou barrière de corail est une structure naturelle bioconstruite à l’origine de laquelle sont essentiellement les coraux. La plus grande de ces formations, la grande barrière de corail, au large des côtes australiennes, s’étend sur quelque 2 000 km1. La Nouvelle-Calédonie abrite, quant à elle, le deuxième ensemble corallien de la planète et la plus longue barrière récifale continue avec ses 1 600 km. La barrière de corail du Belize est la plus longue de l’hémisphère nord ; ce récif est moins important que celui de la grande barrière de corail australienne, mais son écosystème est tout aussi foisonnant : 500 espèces de poissons, 65 sortes de coraux…

Un récif corallien résulte de la construction d’un substrat minéral durable (formé de carbonate de calcium) sécrété par des êtres vivants, principalement des coraux. Il existe de très nombreuses espèces de coraux qui forment des écosystèmes marins complexes et parmi les plus riches en biodiversité, généralement à faible profondeur. Les massifs coralliens, notamment en région tropicale, procurent des niches écologiques à de nombreux animaux qui y trouvent nourriture, refuge, protection et abri. De très nombreuses espèces de poissons en sont donc dépendantes.

Les récifs coralliens diffèrent des côtes d’accumulation en ce qu’ils sont d’origine biologique. Environ 50% de ces structures coralliennes étaient en effet en mauvaise santé à la fin du xxe siècle.

(Visited 1 times, 1 visits today)

Vous pourriez être intéressé par

QUITTER VOTRE COMMENTAIRE