Le Business des armes – Nouvelles drogues : passeport pour la mort ? Reportage complet VF/HD RTBF

1. Les armes, un business comme les autres ?
Depuis les attentats, on n’a jamais parlé autant d’armes à feu. Pour la plupart, ce sont des armes de guerre détenues par les terroristes de façon illégale. En revanche, on évoque rarement le nombre d’armes détenues par les Belges. Combien sont-elles ? Quelles sont-elles ? Sont-elles toutes déclarées ? Qui les détient ? Qui les contrôle ?
La loi qui a réformé la détention d’armes en Belgique a tout juste 10 ans. Plus stricte, a-t-elle vraiment fait diminuer les chiffres de la criminalité ? C’est ce qu’a voulu savoir Danielle Welter avec cette question :  » Les armes, un business comme un autre ? « .
Une enquête de Danielle Welter

2.  » Sommes-nous tous alcooliques ?  »
Un Belge sur dix présente une consommation d’alcool dite  » problématique « . Mais à partir de quand cette consommation devient-elle inquiétante ? Un homme qui boit en moyenne trois verres par jour et une femme qui en boit deux ont déjà atteint un seuil. Il s’agit d’un seuil, défini par l’Organisation Mondiale de la Santé, au-delà duquel il y a un risque pour la santé. Beaucoup de gens dépassent ces normes et s’exposent donc à une consommation nocive. Car, qui dit alcool, dit aussi drogue potentiellement dangereuse… Une drogue pourtant légale, en vente libre et totalement banalisée voire socialement valorisée.
La prévention et la réglementation en matière de publicité, de vente aux mineurs d’âge sont autant de défis qui restent à relever pour une société où l’alcool est aussi porté par un secteur économique très puissant. Bières, vins, spiritueux… l’alcool est omniprésent, ancré dans notre culture et notre mode de vie. Alors, l’émission Questions à la une s’est demandée :  » sommes-nous tous alcooliques ?  »
Une enquête de Jacques Graye

3.  » Nouvelles drogues : passeport pour la mort ?  »
Aujourd’hui, fabriquer des drogues de synthèse semble être devenu un jeu d’enfant pour les trafiquants. Depuis 2008, 400 de ces nouvelles drogues ont fait leur apparition au sein de l’Union Européenne avec des conséquences dramatiques : elles ont déjà causé la mort de dizaines de jeunes ces dernières années. Comment réagissent les autorités face à ce nouveau fléau et comment mettre les jeunes en garde contre ces produits qui peuvent les tuer ?
Quatre jeunes journalistes en herbe, plein de talent, issus de la Haute Ecole de journalisme de Bruxelles (IHECS) ont mené l’enquête.
Une enquête de Julien Decuyper, Hugo Lemaire, Maxime Goudeseune et Quentin Vanterstichelen

(Visited 2 times, 1 visits today)

Vous pourriez être intéressé par

QUITTER VOTRE COMMENTAIRE