Le marketing ethnique, ou le business des minorités

A Los Angeles, plus de la moitié de la population est d’origine hispanique. Certaines firmes n’hésitent donc pas à cibler les différentes communautés en faisant du « marketing ethnique ». Cette tendance s’est généralisée aux Etats-Unis où producteurs de café, chaînes de restauration rapide, ou constructeurs automobile conçoivent des campagnes publicitaires différenciées destinées aux Afro-Américains, aux Latinos, ou aux Asiatiques. Le publicitaire Tyron Lewis a fait fortune dans les années 1970 en créant Uniworld, une des premières agences de pub qui propose aux entreprises de cibler la communauté afro-américaine. Les journalistes ont enquêté sur les conséquences de ces pratiques.

Réalisation : Camille Le Pomellec

Suivez nous sur les réseaux :

Facebook :

(Visited 2 times, 1 visits today)

Vous pourriez être intéressé par

QUITTER VOTRE COMMENTAIRE