Nice, l'envers du décor – Reportage

Nice. 300 000 habitants l’hiver, près de 3 millions l’été. Français, Anglais ou Italiens, les touristes viennent profiter de la Baie des Anges, des plages privées, des palaces et de ses casinos. Une manne économique vitale pour la ville mais aussi une cible alléchante pour les délinquants. Cambriolages, vols à la portière, vols avec violences, en ville ou sur la plage, l’insécurité représente une menace pour le tourisme local. Véritable fléau en période estivale, le vol à la portière. Une spécialité niçoise. En scooter ou à pied, les voleurs agressent les automobilistes aux feux rouges, arrachent les sacs avec violence et disparaissent dans la circulation. En été, à Nice, on compte chaque jour une dizaine de vols à la portière. La plupart des délinquants, souvent mineurs, viennent de l’Ariane, une cité de 15 000 habitants à la périphérie de la ville. Autre fléau en période estivale : les pickpockets qui sévissent sur la plage. Nouveaux arrivants, certains de ces voleurs viennent de Roumanie. Ils vivent dans des bidonvilles insalubres, installés à quelques pas de la Promenade des Anglais. En suivant sur le terrain le travail des policiers de la Brigade anti-criminalité, nos équipes ont filmé l’envers du décor, la Baie des Anges comme on ne la voit pas sur les dépliants publicitaires. Auteur : Céline Destève – Jean-Michel Canovas. –

Suivez nous sur les réseaux :
Facebook :

(Visited 1 times, 1 visits today)

Vous pourriez être intéressé par

QUITTER VOTRE COMMENTAIRE